le code Happy Way

La vignette à code "Happy Ways" pour toutes les destinations intercontinentales effectuées au cours d’une année civile et rechargeable chaque année dans tous les aéroports, les gares, les ports, les agences de voyages et les postes sur présentation d'une carte d'identité ou d'un passeport.
 
Ce code intransmissible ne remplacera en aucun cas les visas accordés par les ambassades et n’a pas pour objectif le contrôle des migrations car les états et les peuples fixent les règles de ces libertés, toutefois voyager implique notre responsabilité à chaque étape et la lutte contre la pauvreté mondiale et l’insalubrité fait partie de cette responsabilité commune et vos lointaines destinations permettent de récolter des fonds pour des programmes de réhabilitation, de rénovation et de constructions de quartiers et de villes avec ou sans ferme verticale ou horizontale, et le développement de zones rurales et urbaines sur les six continents.
 
L’objectif créer des emplois techniques et des logements dans tous les états participants avec votre participation morale et puis active selon vos ambitions personnelles et professionnelles car notre base de données pourra sélectionner un emploi à votre convenance pour un programme chez vous ou à l’étranger dès votre premier voyage intercontinental, près de 15% du personnel devra pouvoir jouir d’un statut de travailleur étranger particulier dans les pays hôtes.
 
Chaque état participant devra accepter les personnels sélectionnés et provenant des autres états pour toute la durée d’un programme, la réciprocité de ces conditions de travail pour les ressortissants des pays hôtes sera garantie.
 
Par exemple 15% des employés allemands occupés à un programme en Allemagne pourront partir ensuite pour un programme identique au Sénégal idem 15% des employés d’un programme en Inde pourront ensuite travailler pour un programme au Danemark ou ceux de Pékin travailler en France etc., le salaire minimum mensuel sera de 800€ jusqu'à 5200€ pour toute la durée d'un programme.
 
Ce n'est pas une nouvelle coopération de développement ni un impôt mais un don individuel pour la création de milliers d'emplois, des logements, de la santé et des marchés chaque année dans le monde.
 
Près d’un milliard de voyages intercontinentaux chaque année, autant de rêves réalisés doivent s’inscrire dans la continuité et c’est cette générosité collective qui contribuera à l’épanouissement des générations et des sociétés du monde. L'année 2015 a atteint un pic de 1,018 milliards de touristes.
 
La vignette à code "Happy Way" sera obligatoire pour chaque touriste voyageant pour une destination intercontinentale par les moyens des transports privés et publiques, son coût sera de 30$ pour toutes les destinations intercontinentales avec une validité d’un an, par exemple le voyageur ne s’acquittera pas d’une seconde vignette à code "Happy Way" pour se rendre de Paris à New-York et ensuite à Tokyo jusqu’à l’expiration de sa validité.
 
Cette manne financière sera redistribuée annuellement pour 17% aux distributeurs autorisés, 3,5% seront utilisé à des fins médicales et soins associés, 3,5% aux laboratoires de recherche contre les maladies de l’homme et de la nature, 5% pour les bourses d’étude et l'enseignement, 3% pour l'assurance complémentaire voyage Happy Way par exemple la prise en charge dans les 24/24 heures des frais de rapatriement et de relogement ou de soins d'urgence, 5% pour le rachat de dettes sociales et civiles dans tous les pays participants, par exemple même une dette ou une échéance au F.M.I., 40% aux programmes d’investissements et de réhabilitations, 8% frais généraux dont 1,2% pour soi-même, 15% de trésorerie.
 
Un prélèvement annuel de 15% pour la trésorerie sur toutes les transactions effectuées par ses agences et représentations dans le monde, un quart du capital accumulé sera libéré et réinjecté dans les économies selon le même processus toutes les décennies.
 
Un tirage au sort déterminera chaque année douze états bénéficiaires et deux pays par Continent, les modèles de réhabilitations et de constructions de quartiers ou de villes seront standards, ni trop luxueux ni inconfortables, tout sera standardisé pour permettre une accessibilité rapide sans compromettre l’environnement, des habitations aérées au maximum de deux étages seront prioritaires dans nos choix de constructions de nouveaux quartiers, tous les logements réhabilités ou neufs seront mis en location-vente sans intérêt ni capital de départ, le bail location-vente sera transmissible à la famille du contractant et ne pourra être mis en vente avant l’échéance du bail.
 
Une enveloppe de 1,0$ milliards et environ 4000 logements neufs et réhabilités par année et par pays, les agences locales superviseront l’ensemble des travaux selon le cahier des charges transmis par le siège, le travail sur le terrain sera supervisé par caméras GoPro et caméras de chantier, le siège peut organiser chaque mois des conférences techniques en live pour l’ensemble des mandatés et des personnels dans ses agences et sur les chantiers aussi pour montrer au public les avancées des travaux et les inaugurations comme les points de chute d'accueil ou d'urgence pour les touristes, la durée des travaux pour 500 habitations par an soit 4000 logements sera de huit années consécutives par pays.
 
Les états devront proposer les terrains à bâtir pour les quartiers d’habitations, en propriété foncière ou non foncière, le siège se réservera le droit d’acquérir des terrains et des objets privés au prix du marché, les logements neufs et réhabilités seront revendus sans bénéfice car notre premier principe sera d’investir pour l’enrichissement de votre pays, en payant le loyer de la chose louée le locataire remboursera un crédit sans intérêt jusqu’à devenir lui-même propriétaire à la fin de ce crédit, les agences locales seront financées par les revenus de ces loyers.
 
Un appartement ou une maison ou un studio pourra être acquis avec un crédit bail LongWay de cinquante ans maximum pour environ 50$ dollars par mois dans un pays en voie de développement et un maximum de 300 dollars mensuellement pour les pays économiquement favorisés ce qui multipliera le nombre de propriétaires dans le monde car notre politique de l'investissement partagé sera d'agir globalement sans intérêt financier pour faciliter l'accès à la propriété et favoriser l'A.N.I.B. ou l'actif national intérieur brut d'un pays, acheter un toit et thésauriser des revenus pour être chez soi à l'expiration du crédit de son bail LongWay.
 
La réhabilitation et la construction de logements familiaux privatifs et de quartiers d’habitations et de centres d’accueil avec réfectoire et les dons ciblés seront les principales activités de cette organisme privé, environ 20000 emplois permanents dans le monde et dès son dixième anniversaire la société sans but lucratif Happy Way aura annuellement un retour moyen sur investissement de 432$ millions ou dix-sept milliards par demi-siècle aussi grâce à ce programme en un siècle près de quinze millions de personnes auront acheté un logement par le biais d'un crédit bail LongWay et généré un actif national intérieur brut planétaire de 2'000$ milliards et une trésorerie de 510$ milliards pour le siège et près de 510$ milliards auront été gagné par les distributeurs de la vignette à code "Happy Ways".
 
Un challenge humaniste sans précédent dans l’histoire de l’humanité, grâce à leur concours et leur générosité les voyageurs et les voyageuses bâtiront le monde futur.
 
Exemple de maison indépendante simple et confortable pour des nouveaux quartiers, ex. n0 1 quatre studios, ex. n0 2 deux quatre pièces duplex
 
DJRapaz

Les commentaires sont fermés.